desertnk8

Toi la VIE...

***

La vie ne peut être modifiée

Nous ne pouvons que la suivre

Sans rien décider…

Pourtant, nous avons cette belle impression

De la manager

Non ! C’est un leurre, nous nous laissons emportés, guidés..

Notre vie, c'est notre destin, notre destinée...

Comme nous ne pouvons pas changer sa direction

Sachons donc l’apprécier, ou la détester,

la prendre ou la rejeter,

La garder ou la perdre,

l’aimer ou la haïr.

En se positionnant face à la vie, nous pouvons quand même la positiver.

Je la toise, la regarde droit dans les yeux.

Je l’aime passionnément.

Elle le sait et me le rend bien…

Parfois elle me nargue, se fout même carrément de moi !

Me fait perdre mon chemin, en m’offrant une illusion,

Me fait croire à de belles paroles, à déraison !

Me fait douter, me fait pleurer

Alors je l’insulte, je lui dis qu’elle ne mérite pas que je la vive,

Qu’elle me pèse ! mais alors, comme par miracle, arrive le soleil…

Vie, tu deviens ma philosophie et sur toi je vais écrire...

Ecrire mes joies, mes peines, mes douleurs, mes amours

Mes fils qui jouent de la guitare ou de la batterie, qui m’embrassent…

Un message, un regard, une caresse, un passage qui se libère,

Une musique, une chanson qu’on fredonne

Un rire qui résonne, des pas qui courent,

Des bras qui se referment, et encore une chanson qu’on entonne

Des fleurs qui foisonnent, des chants d’oiseaux, le murmure d'un ruisseau,

Un dîner, du champagne puis encore des rires et encore et encore…

Là, le temps n’existe plus ou plutôt si, il est là mais tellement bien

Que mon cœur sèche ses larmes,

Que mon corps ne tremble plus

Que mon sourire revient …

Mon ciel, miraculeusement, s’éclaircit de nouveau…

" Merci à toi la vie ! " je te crie alors mon nouveau bonheur…

Car je le vis, je le respire, je le dévore, je le partage.

Je sais qu’il ne fera pas toujours beau, qu’il y aura encore des nuages,des orages,

Mais aussi que l’arc-en-ciel m'offrira de choisir les couleurs du temps, de mon temps.

Je prendrais avec délicatesse celles qui te ressemblent, qui t’illuminent,

Celles qui sont " TOI ", la vie, ma vie…

Tu deviens le tableau d'un artiste,

Tu incarnes l'icône bordées de mille lumières,

Tu t'amuses à me faire perdre pied devant un soleil couchant,

Se noyant dans l'océan ou perdu dans le désert mais tellement enivrant.

Tu es le jardin que je dois  cultiver chaque jour pour avoir des roses.

Tu es cet enfant qui pleure d'avoir perdu sa mère,

Cet athlète qui bat un record après tant d'efforts,

Cette infirmière te sacrifiant à ses malades.

Tu peux être dure et devenir mort...

Quoique tu fasses, qui que tu sois, tu mérites d’être vécue

je te vis, je te sens, tu m'as rendue posée au fil des ans.

Je t'appartiens Corps et Ame, avec sérénité.

Alors la vie, je m’abaisse devant toi,

Je me prosterne à tes pieds pour te remercier humblement.

Je t’aime la " VIE " mais toi aussi, encore et pour longtemps,continue de m’aimer…

KORZEAM