DSCF0004_1_

Voiles…

Esquif léger, voiles par la mer ballottées,

Tu voles au dessus de ces flots!

Dirigeable libre sur les eaux bleu foncé,

Fierté immense de cet être pour son bateau.

Dans mes rêves, je l’ai vu ton héros!

Il portait mon nom sur son dos.

Je le voyais voguer au sein de ma vie

Comme une coquille, avec effronterie.

Je suis une île perdue dans l’océan

J’attends une voile qui viendra lentement,

S’amarrer au port de mon cœur,

Pour me narrer l’histoire du bonheur.

J’ai longtemps regardé l’horizon à l’infini...

Un jour, au loin une barque m’a fait un signe.

Elle avait perdu ses voiles dans sa folâtrerie,

S’est brisée sur un écueil, la maligne !

Barque, tu as coulé pour mieux renaître.

Je t’ai vu , ressurgir de ton linceul de planches,

Me regarder et me montrer ton nouvel être,

Fière de déployer tes nouvelles voiles blanches.

Ton âme revivait, réveillée par l’océan.

Et moi ,île, scrutant l’horizon, je t’aperçois…

Avec Eole, nous t’attendions depuis si longtemps.

Il commence alors son travail, celui du vent.

Va Eole, de ton souffle doux, gonfle son spinnaker !

Que j’entende au loin, follement battre son cœur.

Moi, île, je  nous prépare un repas avec art.

Ramène-le, qu'il jette ici pour toujours ses amarres.

KORZEAM

DSCF0056

Voiles1